commentfinancerformation

Salarié, demandeur d’emploi, découvrez comment financer votre formation.

Depuis janvier 2019, de nouvelles possibilités de financement pour la formation ont été mises en place. Nous faisons le point dans cet article sur les dispositifs de financement. Que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, des dispositifs peuvent vous permettre de faire financer votre formation :

Comment se former si vous êtes salarié en poste ?

Lorsque vous êtes salarié, vous disposez de plusieurs outils afin de vous former soit en dehors de votre temps de travail, soit pendant votre temps de travail.

Le CPF –  le Compte Personnel de Formation

C’est le dispositif phare de la nouvelle réforme de la formation ! Il permet à tous les actifs de financer des formations éligibles. Si vous souhaitez vous former en dehors du temps de travail, vous n’avez pas besoin d’avertir votre employeur ni d’obtenir son accord. Le CPF est mobilisable à tout moment y compris pendant les périodes où vous n’êtes pas salarié. Il permet de financer toutes les formations inscrites au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) ou encore des diplômes d’État. COMNICIA propose près de 20 formations éligibles au CPF (BTS,GRADUATE, BACHELOR, MBA).

CPF

Comment fonctionne-t-il ?

Pour les personnes disposant au moins d’un niveau CAP, le CPF est crédité de 500€ par an lors des périodes de travail salarié (à temps plein). Ce montant est cumulable jusqu’à un plafond de 5 000€. Pour les personnes qui ont un niveau d’études en dessous du niveau CAP, le montant crédité chaque année est de 800 €, cumulable jusqu’à 8 000 €.

Dans le cas du travail à temps partiel ou de CDD, le montant cumulé est proportionnel au temps de travail.

Le montant que vous possédez sur votre CPF est ensuite mobilisable à tout moment que vous soyez salarié ou non.

À savoir : les heures acquises au titre du précédent dispositif (DIF) ont été reportées dans le CPF et converties en euros à raison de 15 euros par heure DIF. Ces heures doivent impérativement être utilisées avant le 21/12/2020.

Le CPF de transition

Il permet de financer une reconversion professionnelle ou une adaptation des compétences au marché de l’emploi. La formation se déroule pendant le temps de travail. Le coût de formation est pris en charge et la rémunération est maintenue (en totalité ou en partie selon le montant) pendant le temps de formation.
Le CPF de transition nécessite l’accord de l’employeur et l’acceptation du dossier par le FONGECIF.
À partir de 2020, ce sont les Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales qui géreront ce dispositif.
À savoir : le CPF de transition remplace le CIF, Congé Individuel de Formation.

 

Pro A : la reconversion ou Promotion par Alternance,

Ce dispositif vise un objectif principal : changer de métier ou acquérir des compétences en vue d’une promotion sociale ou professionnelle.
Le salarié peut être à l’initiative de la demande de formation, mais l’employeur peut aussi la lui proposer. Les salariés en CDD, en CDI et en CUI (Contrat Unique d’Insertion) peuvent en bénéficier. En revanche, ce dispositif est réservé aux personnes n’ayant pas obtenu de certification professionnelle enregistrée au RNCP supérieure ou égale au grade de Licence. Les formations éligibles sont celles qui sont inscrites au RNCP ainsi que les Certificats de Qualifications Professionnelles (CQP). La formation peut se dérouler pendant le temps de travail avec maintien de la rémunération ou hors temps de travail, mais avec l’accord du salarié.

 

Le plan de développement des compétences

Il regroupe toutes les actions de formation que l’employeur peut proposer à ses salariés afin d’adapter leurs compétences aux évolutions professionnelles. Les formations sont proposées par l’employeur, mais rien n’empêche le salarié d’être à l’initiative de la demande.
La formation se déroule pendant le temps de travail et le salarié perçoit l’intégralité de sa rémunération.

 

Comment se former si vous êtes demandeur d’emploi ?

En tant que demandeur d’emploi vous pouvez prétendre à des dispositifs de financement spécifiques à votre statut.

Le CPF

Le CPF est activé dès que l’on entre dans la vie active. Par exemple, dès 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Il  est crédité chaque année en fonction du temps de travail (au prorata pour les CDD et les contrats à temps partiel). Les montants se cumulent jusqu’à 5000 € ou 8000€ selon les conditions décrites précédemment.
Ce montant est utilisable à tout moment pour suivre une formation que l’on soit demandeur d’emploi ou sans activité professionnelle.

À savoir : Les heures acquises au titre du précédent dispositif (DIF) ont été reportées dans le CPF et converties en euros à raison de 15 euros par heure. Ces heures doivent impérativement être utilisées avant le 21/12/2020.

L’AIF : l’Aide Individuelle à la Formation de Pôle Emploi

pole_emploi_aifPôle Emploi est un financeur important des formations. Il peut soit financer l’intégralité d’une formation, soit compléter un autre dispositif comme le CPF par exemple.

Avant de contacter votre conseiller Pôle Emploi, rapprochez-vous d’un conseiller en formation COMNICIA pour étudier votre situation et définir la formation éligible la plus adaptée.

Si vous bénéficiez de l’AIF, vous conserverez vos indemnités comme par exemple l’ARE.


Apprentissage : jusqu’à 29 ans

Dorénavant, il est possible de bénéficier d’un contrat d’apprentissage jusqu’à 29 ans révolus. L’embauche peut avoir lieu à tout moment de l’année. Il doit s’agir d’une formation en alternance permettant de passer un diplôme ou un titre professionnel de tout niveau. Pendant la formation, l’apprenti a le statut de salarié, il est rémunéré en fonction de son âge et du niveau de la formation suivie.

Contrat de professionnalisation

Pas de limite d’âge pour le contrat de professionnalisation, ce dispositif correspond à un contrat de travail en alternance. La formation doit représenter au moins 150 heures /an et 15% à 25% de la durée totale du contrat à durée déterminée. Elle peut être dispensée par un organisme de formation ou par l’entreprise elle-même (si celle-ci dispose d’un service de formation). Lorsque le contrat est conclu à durée indéterminée il s’agit alors d’une période de professionnalisation. Une rémunération minimale indexée sur le SMIC est imposée par la loi.

 

Vous l’aurez compris, de nombreux dispositifs vous permettent aujourd’hui de suivre une formation et obtenir un diplôme reconnu par l’état sans devoir financer ce cursus sur vos fonds personnels. Les conseillers en formation de COMNICIA sont à votre écoute pour vous accompagner dans ces démarches et vous conseiller les meilleurs dispositifs possibles.

contactez un conseiller

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *