Quelle vie après le BAC ?

Les épreuves du BAC s’achèvent, on a l’impression qu’une page se tourne, peu importe les résultats, on pense aux vacances tant attendues, au soleil, à la plage et aux moments entre amis…

Et pourtant…la vie après le BAC a déjà commencé ! Quelles études, quel métier, dans quelle école ? Comment financer mes études ? sont autant de questions que tout bachelier doit se poser.

Certains ont déjà réglé la question de l’orientation depuis bien longtemps en optant pour des cursus en médecine, droit, psycho, une prépa grande école ou tout simplement une entrée précoce sur le marché du travail. Mais qu’en est-il des indécis ou des repêchés de dernière minute ?

Trouver sa voie après le BAC

Il faut d’abord réfléchir aux métiers qu’on aimerait exercer… Cela peut prendre du temps pour ceux qui n’ont pas eu de révélation ou ne se sont pas découverts une vocation dès le plus jeune âge. Pour vous aider, de nombreux sites tels que l’ONISEP, Studyrama, l’Etudiant, répertorient toutes les formations ainsi que tous les métiers auxquels elles destinent. Ces sites permettent de se faire une idée des formations, de leurs durées et du potentiel emploi.

Une fois le métier de ses rêves (ou de la raison?) identifié, il faut s’inscrire au sein de l’établissement qui y prépare le mieux.

Le vieil adage qui dit que « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » ou dans ce cas précis, plutôt “qui se décident tôt”, prend tout son sens. En effet, les dates d’inscription dans la plupart des établissements classiques sont clôturées depuis longtemps et il n’est donc plus possible d’intégrer un cursus pour la rentrée de septembre, ou alors il faudra attendre une année supplémentaire.

Fort heureusement, les nouveaux modes d’apprentissage permettent désormais les choix tardifs ou de changer de voie en cours de route.

Plus concrètement, la formation à distance, permet, elle, de s’inscrire à tout moment de l’année pour démarrer un cursus préparant à un diplôme d’état délivré par le Ministère de l’Education Nationale ou encore à un titre professionnel délivré ou reconnu par le Ministère du Travail.

 

Préparer un diplôme d’Etat à son rythme

Les organismes de formation privés proposent des préparations au passage en « candidat libre » de la plupart des diplômes d’Etat post-bac, du BTS au MBA.

Les inscriptions sont faites après étude du projet de formation. Un planning est établi, tenant compte des contraintes de l’étudiant et lui laissant la possibilité de travailler ou au contraire, d’étudier à un rythme plus soutenu que dans un établissement classique. Par exemple, un étudiant disposant de dispenses et démarrant un cursus en juillet peut tout à fait envisager de se présenter aux sessions d’examens de juin l’année qui suit, s’il est à même de dédier à un nombre d’heures important à sa formation.

Ce mode d’apprentissage accéléré n’est tout simplement pas possible dans une université ou école traditionnelle.

 

La formation à distance, comment ça marche ?

La formation à distance est une solution économique et surtout flexible. On peut étudier de chez soi ou de son lieu de travail, quand on le peut, à partir d’une tablette, un smartphone ou un ordinateur.

Chaque année des millions de personnes, qu’elles soient salariées, étudiantes ou sans emploi ont recours à la formation à distance.

Les plus grandes universités et écoles du monde ont pris conscience des avantages indéniables du e-learning et se mettent petit à petit à proposer des cursus de formation à distance. En France, le groupe STUDI, qui a déjà formé plus de 30000 personnes depuis 1999, fait partie des précurseurs en proposant un large choix de formations post-bac, diplômantes ou certifiantes,  dans les domaines de la comptabilité/gestion, du marketing et de la communication, du management ou des ressources humaines.

Plus d’informations sur les écoles du groupe :

COMNICIA : www.comnicia.com

COMPTALIA : www.comptalia.com

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *